la route au long cours

La route au long cours

accueil
voyages
vidéos et diaporamas de voyage Diaporamas autres sujets galeries photographiques photos photographies
liens

voie morte
 Présentation du voyage

photos du voyage La mise en ligne des photographies du voyage dépend des accès Wifi  rencontrés... et de mon courage !


x

x
La région au Nord-Est du massif de l'Oural est une région de toundra et de marais traditionnellement habitée par les Nénets, un peuple nomade éleveur de rennes.
Elle connait de nos jours un fort développement économique avec la mise en exploitation d'importants gisements de gaz.
Ses ports aux embouchures des fleuves Ob et
Ienesseï, près des villes de Salekhard et d'Igarka, contrôlent la voie maritime dans cette partie de l'océan arctique.
x
x
carte Russie
x
LA VOIE MORTE
Une histoire méconnue
Pendant l'été 1942, le cuirassé allemand ''Amiral Scheer'' croise impunément le long des côtes la mer de Kara en Arctique, envoyant par le fond 6 navires soviétiques et endommageant 4 autres.
Après la guerre, Staline, profondément préoccupé par cet épisode, met en chantier un nouveau port au nord de la ville de Salekhard. Mal préparé, le chantier s'arrête car il s'est rapidement avéré que l'endroit choisi ne pouvait en aucun cas accueillir un tel port.
Qu'à celà ne tienne, le nouveau site est choisi au nord de la ville d'Igarka, plus de 1 0000 kilomètres à l'Est du premier site. Et, par la même occasion, la construction d'une voie de chemin de fer reliant les villes de Salekhard et d'Igarka est décidée.
D'une longueur de 1 300 kilomètres, la construction de cette voie ferrée démarre en 1949, elle emploie environ 100 000 prisonniers du Goulag. Mais c'est mission impossible tant le projet est insensé et irréfléchi, décidé par la seule volonté de Staline, quoi qu'il pût en coûter. Le gâchis est terrible, tant en hommes qu'en moyens matériels.
Alors que les travaux en sont à peu près à la moitié, le projet est abandonné au lendemain de la mort du tyran en 1953.
Tout est abandonné sur place.
Ce qu'il reste aujourd'hui de la voie ferrée est appelé la ''voie morte'' par les historiens russes.


Pour plus de détails sur les origines du Goulag, voir l'audiovisuel ''L'archipel de la mer blanche'', réalisé en 2004.




la route au long cours

Haut de page